Ryan Straschnitzki
Le joueur de hockey des Broncos de Humboldt Ryan Straschnitzki recommence à bouger ses jambes grâce à une stimulation épidurale en Thaïlande – image @ cbc calgary

Le joueur des Broncos de Humboldt, Ryan Straschnitzki, âgé de 20 ans et paralysé suite à l’accident d’autobus survenu en 2018 en Saskatchewan, a subi une chirurgie expérimentale en Thaïlande qui lui a permis de bouger ses jambes.

Retour en arrière : la tragédie des Broncos remonte au 6 avril 2018, alors que l’équipe de hockey junior sur glace de Humboldt se rend en bus pour jouer un match de séries éliminatoires à Nipawin. L’autobus entre en collision sur l’autoroute 35 près de Armley avec un camion semi-remorque conduit par un chauffeur débutant qui n’effectue pas son stop. Le terrible accident fera 16 morts parmi les joueurs, coachs, membres de l’équipe et d’autres personnes présentes. 13 joueurs de hockey seront aussi blessés, dont Ryan Straschnitzki qui reste paralysé de la poitrine jusqu’aux jambes. Le conducteur du poids lourd Jaskirat Singh Sidhu qui a plaidé coupable écopera de 8 années de prison lorsque la sentence tombe en mars 2019.

Ryan Straschnitzki "learning to control his legs" after Thailand surgery

Paralyzed Humboldt Bronco player Ryan Straschnitzki is stunning his therapists following his surgery in Thailand to regain some movement. "Learning to control legs. One time almost kicked therapist. Opps Therapist is only holding his leg. Ryan is moving it. Then Ryan asks if he can go work out at the Mall Gym after. The stunned therapist said, 'No. You just had surgery.' Seriously son. Haha," tweeted his parents.Read more here: www.cbc.ca/1.5350117(Video: @strazsr/Twitter)

Posted by CBC Calgary on Wednesday, November 6, 2019
Ryan Straschnitzki apprend à reprendre le contrôle de ses jambes dans une clinique en Thaïlande.

Ryan Straschnitzki, originaire de Airdrie en Alberta, est âgé de 20 ans. Depuis l’accident, il est paralysé à partir de la poitrine jusqu’en bas du corps.

Le jeune homme s’est rendu en Thaïlande pour recevoir une chirurgie expérimentale qui consiste à implanter un stimulateur épidural au niveau de la colonne vertébrale, ce qui permet au cerveau de recevoir les commandes pour bouger tout le corps.

Dans la vidéo ci-dessus, l’infirmière lui tient simplement la jambe. C’est Ryan qui la bouge lui-même.

Stimulation épidurale
Illustration du stimulateur épidural – image @capture écran youtube du compte Epidural Stimulation Now

Ce premier test a été un succès et Michelle, la mère de Ryan n’a pu retenir ses émotions et ses larmes.

Environ 30 personnes atteintes de lésions de la moelle épinière ont reçu ce type de chirurgie dans le monde dont 6 au Canada. L’opération coûte 100 000$ et n’est pas remboursée par l’assurance maladie ni aucun autre type d’assurance.

« Ryan sera capable de bouger ses membres chaque jour un peu plus et il le fera de mieux en mieux. Jusqu’où ira sa limite nous ne le savons pas encore, mais c’est extrêmement positif. », a affirmé le Docteur Aaron Phillips de la Cumming School of Medicine de l’Université de Calgary.

Le jeune homme a des ambitions : il veut maintenant faire partie de l’équipe nationale de hockey sur luge du Canada et il souhaite participer aux Jeux paralympiques.